vendredi 22 mai 2015

CORDEROY du Tiers

Individus isolés
CORDEROY (Jean), notaire à Pressac, décéda le 7 avril 1630.
CORDEROY (Jean), sieur de Vaugelée, né vers 1668, fut inhumé le 28 octobre 1728 à la Chapelle-Bâton, où il avait épousé, le 7 février 1695, Jeanne Garnier, dont il eut : 1) Marie, baptisée le 23 décembre 1695 à la Chapelle-Bâton. 2) Anne, baptisée le 5 juillet 1697 à la Chapelle-Bâton, qui y épousa 1°) le 19 février 1727, Pierre Gallois, fils de Pierre et de Marie Vallée, puis, 2°) le 5 juin 1730, Jacques Pérot, fils de Mathieu et d'Antoinette Deschamps, et qui fut inhumée le 22 mars 1746 audit lieu. 3) Pierre, baptisé le 5 décembre 1698 à la Chapelle-Bâton. 4) Jean, baptisé le 22 octobre 1700 à la Chapelle-Bâton. 5) Françoise, baptisée le 28 décembre 1701 à la Chapelle-Bâton. 6) Louis, baptisé le 13 novembre 1706 à la Chapelle-Bâton. 7) Marie, baptisée le 12 octobre 1713 à la Chapelle-Bâton.
CORDEROY (Nicolas), épousa, le 10 février 1784, à Brigueil (Charente), Marie Mallebay, dont il eut : 1) Nicolas, baptisé le 9 octobre 1788 à Pressac.
CORDEROY (Nicolas), décédé le 7 novembre 1827 à Épénède, fut l'époux de Marguerite Vantour, huilière à Grange Chardat d'Épénède en 1841, dont il eut : 1) Nicolas, qui suit. 2) Pierre, sans profession en 1841. 3) Bertrand, sans profession en 1841. 4) Pierre ou Nicolas, sabotier, né le 10 juillet 1824 à Pleuville, qui épousa, le 14 avril 1846, à Pressac, Jeanne Delhomme, fille de feu François, laboureur, et de Jeanne Chartier.
CORDEROY (Nicolas)charpentier, épousa, le 28 avril 1840, à Épénède, Marie Rouffignat, dont il eut : 1) Pierre, qui épousa, le 26 novembre 1862, à Épénède, Marie Bertrand. De leur union, naquirent : a) Marie, qui épousa, le 18 février 1879, à Épénède, Jean Rouffignat. b) Annette, qui épousa, le 1er février 1887, à Épénède, Germain Sauzet. c) Eugène, qui épousa, le 10 janvier 1893, à Épénède, Marie Croizard.
§ Ier.
1. — CORDEROY (Léonard), né vers 1595 et inhumé le 11 avril 1667 à Pressac, eut de Catherine Clerc, son épouse : 1) Jean, baptisé le 25 juin 1613. 2) Marie, baptisée le 6 février 1620. 3) Rose, baptisée le 3 juin 1621. 4) Nicolas, qui suit.
2. — CORDEROY (Nicolas), sieur du Tiers (Pressac), baptisé le 30 octobre 1623, fut l'époux de Marie Rogues, fille de Pierre, sieur du Jarzant, et de N. Micheau, dont il eut : 1) Louis, du premier lit, qui suit. 2) Jean, rapporté en § XI. 3) Esther, baptisée le 23 février 1652. 4) René, sieur de Malhubert (Availles-Limouzine), qui épousa, le 6 août 1685, Catherine Chevallon, fille de Pierre, sieur du Fliers, et d'Isabeau Micheau. Il fut nommé besle ou baile (président) de la confrérie du Saint-Sacrement de l'autel à Availles, et fut parrain en 1705 à la Chapelle-Bâton. Il mourut le 17 octobre 1727. 5) Pierre, auteur de la branche du Pont, rapporté en § II. 6) Marie, baptisée le 14 décembre 1659 à Pressac.
Devenu veuf, il épousa en secondes noces Marguerite Gallois, et fut inhumé le 29 décembre 1694 à Pressac, ayant eu du second lit : 7) Madeleine, du second lit, baptisée le 4 mars 1665 à Pressac, qui eut pour parrain Léonard Corderoy. 8) Jean, baptisé le 24 février 1666 à Pressac, qui a probablement formé la branche du Tiers, rapporté en § III. 9) Catherine, baptisée le 13 janvier 1667 à Pressac, qui épousa, le 5 octobre 1687, Gabriel de la Tour, écuyer, seigneur dudit lieu (Hiesse). 10) Marie, baptisée le 23 juin 1668 à Pressac. 11) Louis, rapporté en § VII. 12) Jean, baptisé le 14 avril 1670 à Pressac. 13) Just, baptisé le 12 octobre 1672 à Pressac. 14) François, sieur de la Plaine, baptisé le 13 janvier 1674 à Pressac, qui épousa, à Saint-Didier de Poitiers, Marie de la Perrière, fille de feu Nicolas, huissier au Présidial, et de Françoise Meslet, dont il eut : a) Jean, baptisé le 27 mars 1701 à Saint-Didier de Poitiers. 15) autre Jean, qui forma la branche de la Noze, rapporté en § VIII. 16) Hyacinthe, rapporté en § X. 17) Jean, baptisé le 28 septembre 1682 à Pressac et inhumé le 6 mars 1692.
3. — CORDEROY (Louis), sieur de la Motte, baptisé le 27 novembre 1646 à Pressac, épousa, le 7 février 1668, à Sainte-Maxime de Confolens, Madeleine Gallois, fille de Claude, sieur du Belron, et de Jeanne Petit. De leur union, naquirent : 1) Louis, probablement celui qui suit. 2) Jeanne, baptisée le 4 novembre 1668. 3) Jean, baptisé le 14 avril 1670 à Pressac.
4. — CORDEROY (Louis), sieur de la Motte, épousa, le 26 février 1715, à Pressac, Marguerite Vignaud, dont il eut : 1) François, qui suit. 2) Jacquette, baptisée le 14 mai 1719 à Pressac et inhumée le 3 février 1783 à Charoux, qui avait épousé, le 31 janvier 1752, Gabriel David-Rigalleau, chirurgien-juré de Charroux. 3) Jean, baptisé le 12 novembre 1721 à Pressac. 4) Hyacinthe, baptisé le 9 décembre 1722 à Pressac. 5) Marie, baptisée le 4 novembre 1725 à Pressac. 6) Marie-Magdeleine, baptisée le 1er décembre 1728 à Pressac et inhumée le 16 novembre 1775 à Mauprévoir, qui avait épousé, le 26 avril 1758, Pierre David, chirurgien. 7) Louis, baptisé le 23 mars 1732 à Pressac. 8) Marie, baptisée le 10 janvier 1735 à Pressac, qui épousa, le 23 mai 1758, Jean David, chirurgien.
5. — CORDEROY (François), sieur de la Motte, baptisé le 20 janvier 1718 à Pressac, épousa, le 12 janvier 1756, Marie Garnier, fille de feu Pierre, notaire, et de Françoise David. De leur union, ils eurent : 1) François, qui épousa, le 20 mai 1777, à Mauprévoir, Françoise Catherine Garnier, fille de Jean et de Françoise Parent, dont il eut : a) Marie, baptisée le 17 décembre 1778 à Pressac. 2) Pierre-François, baptisé le 12 juin 1759 à Pressac, qui épousa, Henriette Garnier, dont il eut : a) François, baptisé le 4 août 1780. b) Madeleine, baptisée le 12 mars 1782. c) Marie, baptisée le 13 octobre 1787.
§ II. branche du Pont
3. — CORDEROY (Pierre), sieur du Pont, fils de Nicolas et de Marie Rogues (2e degré, § Ier.), baptisé le 9 avril 1658 à Pressac, fut chirurgien. Il épousa, par contrat du 12 février 1685, à Confolens, Anne Churlaud, dont il eut : 1) Jean, baptisé le 15 novembre 1685 à Availles-Limouzine. 2) Catherine, baptisée le 18 juin 1688. 3) François,baptisé le 15 mai 1689 à Benest 4) Pierre, baptisé le 9 décembre 1691 à Benest. 5) Françoise, baptisée le 27 mai 1693 à Benest. 6) autre François, qui suit. 7) Louis, baptisé le 24 mars 1697 à Benest. 8) Jean, baptisé le 8 août 1702 à Benest. 9) autre Jean, baptisé le 22 mars 1703 à Benest.
4. — CORDEROY (François), sieur du Pont, baptisé le 20 septembre 1695 à Benest, chirurgien, avait épousé le 16 août 1716, à Adriers, Françoise David, dont il eut : 1) Marguerite, baptisée le 30 septembre 1717 à Pressac. 2) Jeanne, baptisée le 11 décembre 1719 à Pressac. 3) Paul, baptisé le 14 août 1722 à Mauprévoir. 4) René, baptisé le 23 septembre 1723 à Mauprévoir. 5) Antoine, baptisé le 12 septembre 1726 à Mauprévoir. 6) Jean, baptisé le 11 mars 1728 à Mauprévoir. 7) Charles, baptisé le 2 juin 1730 à Mauprévoir. 8) François, qui suit.
Veuf, il se remaria, le 26 juillet 1753, à Marie Collin, veuve de Jean Corderoy, sieur des Broues (5e degré, § XI.).
5. — CORDEROY (François), sieur du Pont, baptisé le 24 août 1734 à Mauprévoir, fut inhumé le 5 décembre 1784 à Pressac. Il avait épousé, le 8 février 1762, à Épénède (Charente), Louise Cuirblanc, dont il eut : 1) Thérèse, baptisée le 11 septembre 1763. 2) Jeanne, baptisée le 16 novembre 1764. 3) Luc, baptisé le 15 février 1766, qui épousa, le 4ème jour complémentaire de l'an IV, à Availles-Limouzine, Françoise Lafond, sage-femme, veuve de Jean Fourquet, et fille des feux François, marchand, et d'Anne Grujaux. 4) Catherine, baptisée le 8 mars 1769. 5) François, ancien sergent à la 72ème demi-brigade de ligne des troupes de la république, baptisé le 3 mai 1773, épousa 1°) Christina Déloue, originaire de Hollande, puis 2°) le 9 nivôse de l'an X, à Availles-Limouzine, Jeanne Fourquet, fille de feu Jean, employé aux traites, et de Françoise Lafond. Il fut par le suite aubergiste à Saint-Georges-d'Oléron, où il mourut, le 10 mars 1834. 6) Jeanne, baptisée le 4 juin 1776, qui fut inhumée le 25 janvier 1789. 7) Pierre, qui suit.
6. — CORDEROY-DUPONT (Pierre)baptisé le 22 janvier 1779 à Pressac, qui était marchand à la Vallée (Charente-Maritime) depuis 12 ans lorsqu'il y épousa, le 21 janvier 1806, Élisabeth Esnard, fille de feu Pierre et de Marie Peuple, dont il eut : 1) René, né le 11 avril 1806 à la Vallée. 2) Élisabeth, née le 20 avril 1807 à la Vallée.
§ III. branche du Tiers
3. — CORDEROY (Jean), sieur du Tiers, fils de Nicolas et de Marguerite Gallois (2e degré, § Ier.), achetait en 1709 des terres qui devaient rentes à la seigneurie d'Availles-Limouzine. Il fut reçu, le 20 novembre 1714, conseiller du roi en l'élection de Confolens. La branche du Tiers portait "d'azur à 3 fleurs de lis d'or et une mître d'argent posée en abîme" (cachet). Il avait épousé, le 27 octobre 1695, Thérèse Marcillaud, dont il eut : 1) Marguerite, baptisée le 24 janvier 1701 à Pressac et inhumée le 16 août 1713 à Pressac. 2) Nicolas, baptisé le 9 mars 1702 à Pressac, qui fut probablement celui qui était prêtre lorsqu'il fut inhumé le 47 novembre 1769 à Pressac. 3) Léonarde, baptisée le 28 juillet 1705 à Pressac. 4) Jean, baptisé le 28 octobre 1706 à Pressac. 5) Magdeleine, baptisée le 6 avril 1708 à Pressac et inhumée le 20 avril 1717 audit lieu. 6) Jean, baptisé le 24 avril 1709 à Pressac et inhumée le 26 juin suivant au même lieu. 7) Anne, baptisée le 14 juillet 1710 à Pressac. 8) Marie, baptisée le 13 juillet 1711 à Pressac. 9) Geneviève, baptisé le 24 octobre 1712 à Pressac, qui épousa, le 24 juin 1734, Louis Marchaud, sieur du Chaume, docteur en médecine. 10) Jean, qui suit. 11) Paul, baptisé le 4 septembre 1714 à Pressac et inhumé le 6 décembre 1719 audit lieu. 12) Thérèse, baptisée le 3 novembre 1715 à Pressac et inhumée le 15 dudit mois au même lieu. 13) François, sieur du Breuil, baptisé le 9 juin 1717 à Pressac, épousa 1°) le 11 avril 1741, à Hiesse, Marguerite Prévost, puis 2°) le 24 juillet 1753, à Hiesse, Louise Renaud. De ses deux lits, il eut : a) Thérèse, du premier lit, baptisée le 6 novembre 1743 à Pressac. b) autre Thérèse, baptisée le 15 juillet 1754 à Pressac, qui épousa, le 4 juillet 1771, Pierre Duverrier de Boulzat. c) Jean, baptisé le 30 juin 1755 à Pressac. d) Nicolas, baptisé le 25 décembre 1756 à Pressac. e) Françoise, baptisée le 8 juin 1758 à Pressac et décédée le 25 avril 1838 à Abzac, qui épousa, le 8 janvier 1776, Jean Prévost, sieur de Maisonnais, bourgeois. f) Louise Thérèse, baptisée le 3 juillet 1761 à Pressac. g) autre Nicolas, baptisé le 2 novembre 1763 à Pressac. h) François, baptisé le 27 mai 1766 à Pressac. 14) Dorothée, baptisée le 9 juin 1718 à Pressac. 15) Catherine, baptisée le 26 juillet 1719 à Pressac et inhumée le 4 mai 1721 audit lieu. 16) Jacquette, baptisée le 10 octobre 1720 à Pressac, qui épousa, le 27 novembre 1741, Pierre Gros, sieur des Vaux. 17) Marie, baptisée le 8 juillet 1722 à Pressac, qui épousa, le 15 avril 1749, Louis Poitevin, habitant d'Empuré (Charente). 18) Nicolas, rapporté en § VI.
4. — CORDEROY (Jean), sieur du Tiers, avocat en parlement, baptisé le 15 septembre 1713 à Pressac, rendait hommage du fief de la Fénicardière près de Civray le 31 août 1752. Il avait épousé, le 22 février 1740, à Charroux, Marie Bourdier, fille de feu Pierre, juge sénéchal dudit lieu, et de Françoise Chein. De leur union, ils eurent : 1) Marie, baptisée le 27 décembre 1740 à Pressac. 2) Thérèse, baptisée le 14 janvier 1742 à Pressac. 3) Marie, baptisée le 24 mars 1743 à Pressac. 4) Jeanne Modeste, baptisée le 7 mai 1751 à Pressac, qui épousa, le 29 mai 1769, Jacques Philippe François Le Maye, seigneur de Moyscau, officier au régiment de Guienne, et qui mourut le 19 février 1786. 5) Nicolas, qui suit. 6) Marguerite, baptisée le 29 septembre 1755 à Pressac.
5. — CORDEROY (Nicolas), sieur du Tiers, baptisé le 15 avril 1754 à Pressac, qui était conseiller du roi et lieutenant en la maitrise des eaux et forêts de Poitiers lorsqu'il épousa, le 30 mai 1780, à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, Marie Chabosseau, fille de feu Louis Marie, négociant et juge consul, et de Geneviève Orillat. Il assista, en 1789, à Poitiers, comme représentant de la paroisse de Pressac à la réunion du Tiers-État pour nommer des députés aux États-Généraux, et en fut le maire en 1791. De son union, ils eut : 1) Jean-Baptiste, qui suit. 2) Marie, baptisée le 29 août 1782 à Pressac. 3) Marie-Justine, baptisée le 2 septembre 1784 à Pressac, épousa Michel Joseph Laubier de Grandfief, et mourut le 2 juin 1849 à Civray. 4) Jacques, rapporté en § IV. 5) Pierre, baptisé le 14 février 1791 à Pressac. 6) Hilaire, né le 24 nivôse de l'an III à Pressac, qui épousa, le 27 avril 1819, à Charroux, Marie-Anne Mélanie Bourdier de Fayolle, fille de François Philippe Jacques, propriétaire et docteur en médecine, et de Jeanne Loizeau-Grandmaison.
6. — CORDEROY du TIERS (Jean-Baptiste)baptisé le 27 août 1781 à Pressac, épousa, 1°) le 19 juin 1810, à Mauprévoir, Françoise Prudence Blondet-Pluvillière, fille d'André et de Marie Loiseau-Laloge, puis, 2°) le 20 juin 1822 à Mauprévoir, Cécile David. De ses unions, il eut : 1) Pierre, né le 10 octobre 1813 à Mauprévoir et mort le 12 juin 1897 à Ceaux-en-Couhé, qui épousa, le 7 août 1844 à Poitiers, Louise Pauline Barbault de la Motte, fille d'Henri Denis Eugène, président à la cour d'appel de Poitiers, et de Marie Louise Henriette Perreau. 2) Élisa, qui épousa, Justin Laubier de Grandfief, et qui décéda le 19 décembre 1891. Elle a été bienfaitrice de la paroisse de Saint-Gaudent, dont elle a construit l'église, le presbytère et l'école libre en partie.
§ IV. branche cadette du Tiers
6. — CORDEROY du TIERS (Jacques), fils de Nicolas et de Marie Chabosseau (5e degré, § III.), baptisé le 1er mars 1787 à Pressac, qui épousa, le 30 août 1813, à Availles-Limouzine, Marie Didier Pressat, fille de Jean Olivier, chirurgien, et de Geneviève Bernard. De leur union, naquirent : 1) Jacques Pascal Nicolas, qui suit. 2) Jean-Baptiste, rapporté en § V. 3) Lucinde Marie, née le 6 juin 1818.
7. — CORDEROY du TIERS (Jacques Pascal Nicolas), né le 20 juin 1814, assista comme témoin au mariage de son frère et décéda le 6 mai 1882 à Availles-Limouzine. Il avait épousé, le 6 novembre 1838, Marie-Louise Machet-Lamartinière, dont il eut : 1) Jules-Louis, né le 12 février 1840 à Availles-Limouzine. 2) Marie-Louise, née le 17 février 1841, qui épousa, le 8 mai 1859, à Availles-Limouzine, François César Félix Buisson. 3) Françoise Alice, née le 11 septembre 1843 à Availles-Limouzine, qui épousa, 1°) le 17 septembre 1861, audit lieu, Martial-Adrien Bouty, puis 2°) le 22 juillet 1885, à Brux, Louis Philippe Henri Auguis, propriétaire et conseiller général, fils de feu Louis Sincère, chef de bataillon en retraite et officier de la Légion d'Honneur, et de Louise Céleste Pautrot.
§ V. troisième branche du Tiers
7. — CORDEROY du TIERS (Jean-Baptiste), second fils de Jacques et de Marie-Rose Didier Pressat (6e degré, § IV.), né le 12 avril 1820, épousa, le 19 juillet 1847 à Niort, Marie-Marguerite Martineau, fille d'Ambroise Raymond Benjamin Émile, et de Geneviève Mathilde Chabosseau. Il fut maire de Pressac en 1894. De son union, naquirent : 1) Jacques Pascal Émile, né le 14 octobre 1848 à Niort, qui fut avocat et poète de talent, ayant publié Promenades sans but, Pulvis, etc. 2) Marie Mathilde, qui épousa le 16 juillet 1879 à Niort, Marie Augustin Joseph Bernardeau de Monterban.
§ VI. branche de la Bussière
4. — CORDEROY (Nicolas), sieur de la Bussière, fils de Jean, sieur du Tiers, et de Thérèse Marcillaud (3e degré, § III.), épousa, le 29 janvier 1752, à Availles-Limouzine, Marie Churlaud, fille de Jean, sieur de l'Age-du-Mas, et de Françoise Prévéraud, dont il eut : 1) Nicolas, sieur de la Bussière, dit également Lavigerie, baptisé le 19 juin 1754, arrentait des terres, le 17 mai 1772, à Joseph Churlaud, écuyer, seigneur de Bonin. Il assista le 23 avril 1790, à Charroux, au mariage de son neveu Nicolas Churlaud. Il épousa, le 28 septembre 1776, Magdeleine Corderoy, fille de Nicolas, sieur de Masdille, et de Madeleine Borde (4e degré, § X.), dont il eut : a) Nicolas, baptisé le 29 août 1777 à Availles-Limouzine. b) Nicolas Marie, le 23 septembre 1778 à Availles-Limouzine. c) Marthe, baptisée le 7 mai 1780 à Availles-Limouzine. d) Pierre, baptisé le 15 octobre 1781 à Pressac. e) Catherine, baptisée le 25 février 1783 à Pressac, qui épousa, le 2 mai 1802, à Pleuville, Joachim Boreau-Laquaire. f) François, baptisé le 8 août 1784 à Pressac. g) Jean-Nicolas, baptisé le 18 février 1786 à Pressac. h) Nicolas, baptisé le 24 juillet 1787 à Pressac. i) Radégonde, baptisée le 14 août 1792 à Pressac. j) Jacques, qui épousa, le 17 novembre 1817, à Pleuville, Jeanne Lilotte Planteau. k) Jean, qui épousa, le 28 janvier 1818, à Alloue, Élisabeth Justine Parat. 2) Marie, née en 1756, qui épousa, le 2 septembre 1777, à Lessac (Charente), Robert de Verdillac. 3) Marthe, née le 10 août 1757, qui épousa, au Dorat, Guy-Théobald Junien, avocat. 4) Jean, né le 16 août 1758. 5) François, qui suit. 6) Philippe, né le 10 mai 1767. 7) probablement Françoise, qui épousa, Louis Sarget du Rivault. 8) Jean-Baptiste, qui épousa, par contrat du 23 juillet 1782, à Confolens, et par cérémonie du 5 août suivant à Saint-Barthélémy dudit lieu, Catherine Claveau.
5. — CORDEROY (François), sieur de Lauderie, né le 11 avril 1761 et décédé le 9 novembre 1814 à Abzac, qui épousa, le 18 décembre 1786, à Abzac, François Julie Barbier, fille de Jean, notaire, et de Marie-Anne Corderoy, dont il eut : 1) Louis Nicolas, qui suit. 2) Jean-Baptiste, dit Lauderie, baptisé le 4 avril 1789 à Abzac et mort le 3 août 1879 au même lieu, fut percepteur des contributions directes. Il avait épousé le 21 janvier 1827, à Saint-Junien (Haute-Vienne), Rose Zéline Périgord, dont il eut : a) Françoise Julie Noémie, née le 29 octobre 1827 à Abzac, qui épousa, le 17 juin 1850, audit lieu, Simon Raymond Amable Laraside. 3) Françoise, baptisée le 29 juillet 1790 à Abzac.
6. — CORDEROY-LAUDERIE (Louis Nicolas), baptisé le 28 août 1787 à Abzac, épousa, le 2 décembre 1809, à Bussière-Boffy (Haute-Vienne), Françoise Bessat, et mourut le 20 mars 1851 à Abzac. De leur union, ils eurent : 1) Jules Marcellin, qui suit. 2) Marie Élodie Radégonde, née le 1er octobre 1822 à Abzac, qui épousa, le 21 juin 1842, au même lieu, Pierre Alexandre Mailhaud, propriétaire audit lieu.
7. — CORDEROY-BUSSIÈRE (Jules Marcellin), né le 23 août 1820 à Abzac, épousa, le 20 juin 1848, à Availles-Limouzine, Catherine Marie-Louise Claud-Lestang, fille de Jean-Baptiste, propriétaire à Availles, et de Marie Dunoyer. De leur union, ils eurent :Nicolas, baptisé le 28 août 1787 à Abzac, épousa, le 2 décembre 1809, à Bussière-Boffy (Haute-Vienne), Françoise Bessat, et mourut le 20 mars 1851 à Abzac. De leur union, ils eurent : 1) Jacques Nicolas Junyen, né le 30 mars 1849 à Availles-Limouzine et mort le 14 décembre 1933 à Paris-16e, licencié en droit, devint conseiller d'arrondissement en 1875, puis maire de Millac en 1877. Il quitta la région pour devenir conseiller de préfecture du Pas-de-Calais de février 1882 à novembre 1893, puis revint à Millac où il fut nommé maire (il le resta jusqu'en 1920). Il devint conseiller général de la Vienne à partir de 1886, jusqu'en 1919, puis fut élu député de la Vienne en janvier 1901 jusqu'en juillet 1910. Il fut reçu Chevalier de la Légion d'Honneur, par décret du 9 juillet 1929. 2) Jean-Baptiste Victor, né le 15 août 1851 à Availles-Limouzine, conseiller général à Confolens, qui épousa N. Bahaud de la Croze.
§ VII. branche du Breuil
3. — CORDEROY (Louis), sieur du Breuil, fils de Nicolas et de Marguerite Gallois (2e degré, § Ier.), naquit le 3 mai 1669 et décéda le 1er juillet 1744. Il fut inscrit d'office dans l'armorial général de France en 1700, et donna en 1741 une reconnaissance au sujet de certaines terres appartenant au prieuré de Montazay. Il épousa, le 1er janvier 1696, à Pressac, Jacquette Laurent, dont il eut : 1) Marie, baptisée le 26 décembre 1697 à Pressac, qui épousa, le 13 octobre 1722, Jean d'Escravayat, écuyer, seigneur de la Barrière, et qui fut inhumée le 23 mars 1743 dans l'église de Pressac. 2) Catherine, baptisée le 8 janvier 1699 à Pressac. 3) Louis, baptisé le 18 mars 1700 à Pressac et inhumé le 22 dudit mois audit lieu. 4) André, baptisé le 20 décembre 1701 à Pressac. 5) Françoise, baptisée le 28 février 1703, qui eut pour parrain Jean Corderoy, sieur de la Noze. 6) Marguerite, baptisée le 14 mai 1705.
§ VIII. branche de la Noze
3. — CORDEROY (Jean), sieur de la Noze, fils de Nicolas et de Marguerite Gallois (2e degré, § Ier), d'après le Beauchet-Filleau, naquit le 27 octobre 1675. Il fut l'époux de Marie Chauveau, et fut nommé le 21 juin 1715 Besle (président) de la confrérie du Saint-Sacrement en l'église d'Availles. Il fut inhumé le 26 novembre 1733, ayant eu : 1) René, baptisé le 13 février 1701 à Availles-Limouzine. 2) Jean, baptisé le 29 octobre 1702 à Availles-Limouzine. 3) Junien, baptisé le 4 novembre 1703. 4) Marguerite, baptisée le 28 août 1707 à Availles-Limouzine. 5) Guy, qui suit. 6) Jean, baptisé le 1er mars 1711 à Availles-Limouzine. 7) Jacques, rapporté en § IX. 8) Marie, inhumée le 29 mars 1715 à Availles-Limouzine, à l'âge de deux mois. 9) Catherine, baptisée le 15 mars 1716 à Availles-Limouzine et inhumée le 15 juin 1721 audit lieu. 10) Françoise, baptisée le 25 août 1717 à Availles-Limouzine. 11) Marie, baptisée le 17 juin 1719 à Availles-Limouzine. 12) Pierre, baptisé le 23 juillet 1721 à Availles-Limouzine, qui y fut vicaire et où il fut inhumé le 28 avril 1748. 13) Jacques, baptisé le 22 juillet 1724 à Availles-Limouzine et inhumé le 3 août suivant audit lieu.
4. — CORDEROY (Guy), sieur de la Champagnerie, , baptisé le 28 août 1707 à Availles-Limouzine, épousa, le 2 juin 1733, Catherine Rempnoux, fille d'Antoine et d'Émerie Chevallon, dont il eut : 1) Marthe, baptisée le 4 juin 1735 à Availles-Limouzine et inhumée le 29 janvier 1767 audit lieu, qui y avait épousé, le 4 octobre 1762, Philippe Gay, sieur du Coudret, receveur des fermes du roi, et qui fut inhumée le 29 janvier 1767. 2) Junien, baptisé le 14 juillet 1736 à Availles-Limouzine.
§ IX.
4. — CORDEROY (Jacques), sieur de la Noze, fils de Jean et de Marie Chauveau (3e degré, § VIII.), baptisé le 16 octobre 1712 à Availles-Limouzine, fut procureur et notaire à Availles-Limouzine. Il épousa Anne Laurent, d'où : 1) Marie-Anne, baptisée le 15 avril 1741 à Availles-Limouzine et décédée le 30 novembre 1814 à Abzac, qui épousa, le 19 février 1770, Jean Barbier, notaire et procureur des châteaux d'Abzac et d'Availles. 2) Marguerite, baptisée le 10 mars 1742 à Availles-Limouzine. 3) Françoise, baptisée le 17 septembre 1743 à Availles-Limouzine. 4) Jean, baptisé le 19 septembre 1744 à Availles-Limouzine. 5) autre Jean, baptisé le 14 avril 1746 à Availles-Limouzine.
Veuf, il épousa, le 18 février 1749, Françoise Chevallon, fille de Pierre, notaire, et de Catherine Rempnoux, dont il eut : 6) René, baptisé le 17 novembre 1749 à Pressac. 7) Françoise Dorothée, baptisée le 5 mai 1751. à Pressac. 8) Julie, baptisée le 13 novembre 1752 à Pressac, qui épousa, le 22 février 1773, Louis-Philippe Albert, sieur de Combourg (v. ALBERT).
§ X. branche de Pierre-Brune
3. — CORDEROY (Hyacinthe), sieur de Pierre-brune, fils de Nicolas et de Marguerite Gallois (2e degré, § Ier.), fut baptisé le 26 avril 1680 et épousa, le 23 octobre 1723, Jacquette Laurent. De son union, il eut : 1) Marguerite, baptisée le 11 août 1720 à Pressac. 2) Radégonde, baptisée le 18 août 1721 à Pressac, qui épousa, le 21 août 1741, Louis Borde, sieur du Cron, négociant (v. BORDE du Cron). 3) Jean, baptisé le 20 août 1722 à Pressac. 4) François, né le 11 août 1723 à Pressac et inhumée le 4 septembre suivant au même lieu. 5) Françoise, baptisée le 14 octobre 1724 à Pressac. 6) Louis, baptisé le 4 septembre 1726 à Pressac. 7) Marie, baptisée le 27 septembre 1727 à Pressac et inhumée le 30 août 1728. 8) Nicolas, qui suit. 9) Dorothée, baptisée le 26 avril 1731, qui épousa le 5 mars 1752, Jacques Bourdier, sieur de la Maillerie, lieutenant au régiment de Limousin. 10) Jean, baptisé le 22 janvier 1733 à Pressac.
4. — CORDEROY (Nicolas), sieur de Masdille, baptisé le 3 mars 1729 à Pressac et  mort le 16 février 1816 au même lieu, fut président de l'administration du district de Civray en 1790 et 1791. Il avait épousé, le 2 juin 1749, à Savigné, Magdeleine Borde, fille de Jacques Philippe et de Perrine Imbert (v. BORDE du Cron), dont il eut : 1) Perrine Magdeleine, baptisée le 28 janvier 1751 à Savigné. 2) Louis, baptisé le 23 octobre 1754 à Pressac. 3) Françoise, baptisée le 24 janvier 1757 à Pressac, qui épousa, le 28 février 1775, Louis David Machet-Lamartinière, docteur en médecine (v. MACHET de la Martinière). 4) Marie-Magdeleine, baptisée le 25 mars 1758 à Pressac, qui épousa, le 28 septembre 1786, Nicolas Corderoy, sieur de la Bussière (5e degré, § VI). 5) François, baptisé le 28 avril 1761 à Pressac. 6) Pierre Nicolas, baptisé le 25 avril 1763 à Pressac. 7) Pierre, qui suit. 8) Marie-Anne, baptisée le 12 mai 1767 à Pressac et inhumée le 12 juin suivant audit lieu.
5. — CORDEROY (Pierre), sieur de Malhubert, baptisé le 21 décembre 1764 à Pressac, épousa, le 17 janvier 1785, à Benest, Marie-Louise Nebout, dont il eut : 1) Nicolas, baptisé le 12 novembre 1785 à Pressac et inhumé le 25 octobre 1787. 2) Louise Magdeleine, baptisée le 27 août 1787 à Pressac. 3) Jeanne Louise, baptisée le 2 décembre 1789 à Pressac, qui épousa, le 7 mai 1810, au même lieu, Alexis Marie Paul Chamborand-Périssat, baron dudit nom.
§ XI. branche des Broues
3. — CORDEROY (Jean), fils de Nicolas et de Marie Rogues (2e degré, § Ier.), sieur de la Broussardière, baptisé le 9 avril 1649 à Pressac et inhumé le 30 novembre 1721 au même lieu, apothicaire, qui fut inscrit d'office dans l'armorial général de France. Il épousa, en février 1678, à Saint-Germain de Confolens, Catherine Néaulme, dont il eut : 1) Nicolas, baptisé le 28 décembre 1678 à Pressac. 2) Renée, baptisée le 27 octobre 1680 à Pressac et inhumée le 20 février 1684 au même lieu. 3) Catherine, baptisée le 23 juillet 1684 à Pressac, fut peut-être celle qui fut inhumée le 5 septembre 1724 au même lieu, à l'âge de 40 ans. 4) René, qui suit. 5) Jeanne, baptisée le 21 février 1690 à Pressac, qui fut peut-être celle qui épousa, le 14 janvier 1710, à Pressac, Savin Autefond, et qui fut inhumée le 2 mars 1739 à Savigné, à l'âge de 48 ans. 6) Marie, baptisée le 14 janvier 1692 à Pressac.
4. — CORDEROY (René), sieur des Broues, baptisé le 1er avril 1687 à Pressac, était probablement celui qui épousa, le 14 janvier 1710, à Pressac, Françoise Autefond, et qui fut inhumé le 20 août 1734 à Pressac, à l'âge de 48 ans. De leur union, ils eurent : 1) Jean, qui suit. 2) Catherine, baptisée le 19 avril 1712 à Pressac. 3) René, baptisé le 9 septembre 1713 à Pressac. 4) Marie-Michelle, baptisée le 23 novembre 1714 à Pressac. 5) Jean-Baptiste, baptisé le 23 mars 1716 à Pressac. 6) Jeanne, baptisée le 7 septembre 1717 à Pressac. 7) Marguerite-Françoise, baptisée le 5 décembre 1718 à Presac. 8) Jean, baptisé le 9 mars 1721 à Pressac. 9) Augustine, baptisée le 27 mai 1723 à Pressac. 10) Nicolas, baptisé le 20 août 1724 à Pressac. 11) Jean, baptisé le 26 mai 1726 à Pressac. 12) Jacquette, baptisée le 28 décembre 1727 à Pressac. 13) Geneviève, baptisée le 24 mars 1732 à Pressac.
5. — CORDEROY (Jean), baptisé le 19 décembre 1710 à Pressac et inhumé le 7 janvier 1753 dans l'église dudit lieu, avait épousé, le 22 février 1740, à Savigné, Marie Collin, fille d'Henri et de Françoise Venassier. De leur union, ils eurent : 1) Pierre, qui suit. 2) Nicolas, baptisé le 27 août 1744 à Pressac. 3) Marguerite, née vers 1747 et inhumée le 25 septembre 1749. 4) François, baptisé le 7 juin 1751 à Pressac et inhumé le 9 octobre 1754.
6. — CORDEROY (Pierre), sieur des Broues, baptisé le 20 mars 1742 à Pressac, épousa, le 22 janvier 1761, Marie-Magdeleine Albert, fille de Louis, avocat au siège royal de Civray, et de Marie Borde, dont il eut : 1) Marie-Magdeleine, baptisée le 1er janvier 1763 à Pressac. 2) Magdeleine Julie, baptisée le 23 janvier 1764 à Pressac. 3) Françoise, baptisée le 14 juillet 1765 à Pressac. 4) Nicolas, baptisé le 18 septembre 1766 à Pressac. 5) François, baptisé le 23 décembre 1768 à Pressac, docteur médecin, fut l'époux de Louise Vallée, dont il eut : a) Louis Pierre, né le 30 juillet 1796 à Savigné et décédé le 26 septembre 1817 à Charroux. b) Françoise Adeline, née le 26 février 1800 à Charroux. c) Marie-Magdeleine Agathe, née le 27 janvier 1806 à Charroux, qui épousa, le 25 octobre 1830, à Mauprévoir, Louis Neulet, garçon meunier, fils de Jean, meunier au moulin de l'Âge Pariolle, et de Marguerite Neulet. 6) Joseph, qui suit. 7) Françoise, baptisée le 16 août 1771 à Pressac. 8) Agathe, née vers 1774 et décédée le 1er octobre 1817 à Savigné. 9) Pierre, né vers 1772 et inhumé le 18 mai 1777 à Civray. 10) Jean-François, baptisé le 23 février 1773 à Pressac. 11) Marie-Magdeleine, baptisée le 10 juin 1774 à Pressac.
7. — CORDEROY (Joseph)baptisé le 25 février 1770 à Pressac, percepteur à vie, épousa, le 11 janvier 1803, à Savigné, Julie Albert (v. ALBERT), dont il eut : 1) Julie, née le 28 septembre 1803 à Savigné. 2) Louis-Pierre, né le 22 brumaire de l'an XIII à Savigné, employé à cheval des contributions indirectes à Genouillac (Charente), puis à Neuville, qui épousa, le 31 juillet 1843, à Poitiers, Louise Delessat, fille de feu Jean Joseph, propriétaire, et de Rose Jeanne Durand. 3) Magdeleine Adelina, née le 26 janvier 1807 à Savigné et décédée le 9 mars 1814 au même lieu. 4) Anne Adélina, née le 27 décembre 1814 à Savigné. 5) Louis-Pierre Alexandre, né le 5 décembre 1815 à Savigné et décédé le 3 mai 1816 au même lieu.
Sources : Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, Beauchet-Filleau, 2e édition, tome 2, p. 618 et suivantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire