jeudi 19 novembre 2015

SPREUX

§ Ier.
1. — SPREUX (Joseph), fut l'époux de Marie Leclair, dont il eut : 1) Louis, qui suit.
2. — SPREUX (Louis), maître perruquier, né vers 1713 et inhumé le 10 octobre 1783 à Saint-Porchaire de Poitiers, y avait épousé, le 5 avril 1736, Magdeleine Gilloiseau, fille de Pierre et de Marguerite Ludon. De leur union, ils eurent : 1) Pierre Louis, perruquier, né vers 1736, qui épousa, le 25 juin 1760, à Saint-Barthélémy de la Rochelle, Louise Boutet, fille de Jean, maître perruquier, et d'Anne Metel. 2) Françoise, qui épousa, le 11 novembre 1760, à Saint-Porchaire de Poitiers, Gabriel Bourloton, fabriquant, fils de feu Gabriel et de Louise Catherine Desmé. 3) Marie-Anne, qui épousa, par contrat du 27 mai 1776 devant Brunet, notaire à Poitiers, et par cérémonie du lendemain à Saint-Porchaire de la dite ville, Toussaint Loubeau, sculpteur, fils de Dominique, sculpteur adjoint à la cadence royale de peinture, sculpture et architecture de la ville de Toulouse, et de Magdeleine Guillaumet. 4) Jeanne, qui épousa, le 18 février 1783, à Saint-Porchaire de Poitiers, Elie-Florent Joret, garçon perruquier, fils de Jacques Antoine, marchand tanneur de la Rochefoucaud. 5) André, qui suit.
3. — SPREUX (André), perruquier, né vers 1754, qui épousa, le 12 janvier 1779, à Ruffec, Louise Nardeux, fille d'Antoine, maître perruquier, et d'Élisabeth Carmignac. Il mourut le 13 juillet 1824 à Poitiers, ayant eu : 1) Claire-Elisabeth, née vers 1788 à Poitiers, qui y épousa, le 22 avril 1816, Louis Royer, propriétaire, fils des feux Étienne, et Marie Girard. 2) Pierre, qui suit. 3) Henri Jean, tailleur d'habits, né le 22 mars 1794 à Poitiers, qui y épousa, le 20 juin 1823, Sophie Girard, fille des feux Nicolas, musicien, et Charlotte Vitais. Veuf, il se remaria, le 7 juin 1847, à Biard, Marie-Anne Rideau, fille des feux François et Marie-Anne Ecalle. De ses unions, il eut : a) Pauline, née le 8 avril 1830 à Poitiers, qui y épousa, le 15 juillet 1850, Théodore Gouin, correcteur, fils de Jean Théodore, ferblantier, et d'Adeline Adélaïde Rousseau.
4. — SPREUX (Pierre), tailleur d'habits, né vers 1791 à Poitiers, qui y épousa, le 8 avril 1815, Marie-Françoise Monsu, fille de Didier, peintre, et d'Anne Torteau. De leur union, ils eurent : 1) Henri, qui suit.
5. — SPREUX (Henri), peintre vitrier, né le 7 juillet 1821 à Poitiers et décédé le 15 janvier 1860 à Paris, 5e arrondissement, épousa, le 23 août 1847, à Nantes, 3e canton, Élisabeth Eugénie Lauga, fille d'Albert, peintre, et de Victoire Mousnier, dont il eut : 1) Henri-Victor, employé des Ponts et Chaussées, né le 14 juin 1848 à Nantes, 3e canton, qui épousa, le 24 janvier 1872, à Poitiers, Félicie-Alexandrine Lessous, couturière, fille de feu Pierre, relieur, et de Marie-Anne Bonnet, culottière. 2) Marie-Anne Ernestine, née le 13 septembre 1849 à Nantes, 3e canton. 3) Marie-Éléonore, née le 23 juin 1850 à Nantes, 3e canton.
Veuf, il se remaria, le 27 décembre 1851, à Nantes, 6e canton, à Victorine Duret du Mousset, modiste, fille de Louis Augustin Célestin Prosper, tisserand, et de Marie-Anne Métier, qui lui donna : 4) Léonie Albertine, née le 15 novembre 1852 à Nantes, 3e canton. 5) Amélia Louise, née le 21 mai 1855 à Nantes, 4e canton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire