mardi 7 mars 2017

CHAUVEAU (Availles-Limouzine)

CHAUVEAU (Léonard), fut le père de : 1) Jacquette, baptisée le 16 janvier 1601 à Availles-Limouzine, peut-être celle qui fut inhumée le 19 décembre 1648 à Availles-Limouzine. 2) Foucault, qui suit.
CHAUVEAU (Foucault), fils du précédent, fut l'époux de Marguerite Gobin, dont il eut : 1) Jacques, qui suit. 2) François, maître corroyeur, baptisé le 29 septembre 1639 à Availles-Limouzine, probablement celui qui épousa, le 17 février 1670, à Abzac, Claude Brunet, et qui était décédé avant le 28 décembre 1691, date à laquelle sa veuve arrentait une pièce de vigne à Barthélémy et Pierre de Thromas, devant Ticquais & Thorigné, notaires à Availles-Limouzine. De leur union, ils eurent : a) Jeanne, baptisée le 1er mars 1676 à Availles-Limouzine. 3) Florance, qui épousa, par contrat du 10 janvier 1646 devant Ticquais l'aîné et son compagnon, notaires à Availles, Jacques de la Chastre, et qui mourut sans postérité. La part accordé par son père lors de ce contrat fut redistribué à Jacques et François, ses frères, par acte du 26 février 1676, devant Ticquais & Chevallon, notaires audit lieu.
CHAUVEAU (Jean), marchand, épousa Marie Rousseau, et testait en sa faveur le 8 décembre 1629. De leur union, ils eurent : 1) Anne, baptisée le 25 juillet 1615 à Availles-Limouzine (comme les suivants). 2) Marc, baptisé le 26 juillet 1617. 3) Françoise, baptisé le 10 août 1620, qui épousa, par contrat du 26 septembre 1640, devant Beau & Chauveau, notaires à Availles, Jacques Dumareau, marchand, fils de feu Pierre et de Françoise Rigault. 4) François, épousa, par contrat du 30 décembre 1641, à Availles-Limouzine, Françoise Fournier, fille d'Antoine, maître cellier, et de Jeanne Lamy, dont il eut : a) Léonard, baptisé le 20 janvier 1650 à Availles-Limouzine (comme les suivants). b) Jacques, baptisé le 14 janvier 1652. c) Marc, baptisé le 15 décembre 1655, qui y épousa, le 1er mars 1688, Marie Chesne, fille de François, archer et huissier, et de feue Marguerite Paulet. d) Marie, baptisée le 16 septembre 1657.
CHAUVEAU (Jacques), maître corroyeur et pelletier, transigeait avec Foucault Chauveau, marchand, le 23 novembre 1668 devant Beau & Ticquais, notaires à Availles. Il épousa Françoise Gobin, dont il eut : 1) Étienne, baptisé le 11 août 1647 à Availles-Limouzine.
CHAUVEAU (Jacques), dit l'aîné, pelletier, fut l'époux de Marie Jammet, dont il eut : 1) Jeanne, qui épousa, par contrat du 8 décembre 1688, à Availles-Limouzine, Joachim Chesne, maître maréchal. Elle testait le 4 février 1691 devant Ticquais & Rouffie, notaires à Availles-Limouzine. 2) N., qui fut l'épouse de Pierre Delosme, pierrier. 3) Étienne, baptisé le 4 avril 1676 à Availles-Limouzine.
Étienne
Chauveau,
notre
CHAUVEAU (Étienne), notaire et procureur, né vers 1651, fut reçut d'office dans l'armorial général de France, et portait "d'or, à un coeur traversé de deux flèches de gueules passées en sautoir". Il épousa, le 3 mars 1710, à Availles-Limouzine, Françoise Feuillet et fut inhumé le 10 janvier 1736 dans l'église d'Availles.
CHAUVEAU (Jean), épousa Jeanne Perrin, dont il eut : 1) Jean, baptisé le 12 mars 1696 à Availles-Limouzine.
CHAUVEAU (Jacques), sieur de la Gane, de Mézières, épousa, le 1er février 1701, à Availles-Limouzine, Fleurance de Guillon.
CHAUVEAU (Étienne), né vers 1658 et inhumé le 4 octobre 1708 dans l'église d'Availles.
CHAUVEAU (Jean), fut l'époux de Jeanne Mazellier, dont les enfants, qui se partageaient leur succession le 23 mars 1640, devant Beau & Chauveau, notaires à Availles, étaient : 1) Jacques, qui suit. 2) Jean, maître corroyeur et tanneur, qui était l'époux de Marie Pallier, fille de Léonard et de Perrette Giraud. Leurs enfants se partageaient leur succession, par acte du 24 octobre 1680, devant Ticquais & Jousteau, notaires à Availles, qui étaient : a) Jean. b) Jeanne. c) Marguerite, baptisée le 23 février 1649 à Availles-Limouzine et inhumée le 15 octobre 1698 audit lieu, qui y avait épousé, le 24 novembre 1671, Junien Rouffie, notaire et receveur des terres de la paroisse d'Abzac, fils de feu Antoine et de Jeanne Codet (v. ROUFFIE) (mes ancêtres). 3) Françoise, veuve d'Oddet Delavergne, qui était décédée sans postérité avant le 3 août 1652, date à laquelle ses deux frères se partageaient sa succession.
CHAUVEAU (Jacques), fils du précédent, parchemineur, signait un acte de renonciation de communauté avec sa sœur Françoise, le 23 mai 1640, devant Beau & Chauveau, notaires à Availles, et échangeait avec elle, le dit jour devant les mêmes notaires, une chambre et un grenier contre une maison dans la ville du présent lieu. Il fut l'époux de Marguerite Pallier, fille de Léonard et de Perrette Giraud, et en était veuf le 3 août 1652, date à laquelle il transigeait avec sa belle-mère, son frère Jean Chauveau et Marie Pallier, la femme de celui-ci, ainsi qu'avec Jeanne Pallier, devant Beau, notaire à Availles. De leur union, naquirent : 1) Jacques, notaire de la châtellenie d'Availles et procureur fiscal d'Abzac, épousa, par contrat du 16 mars 1660, Marguerite Courault, dont il eut : a) Espérance, née vers 1662 et inhumée le 16 février 1697 à Availles-Limouzine, qui y épousa, par contrat du 26 février 1691, Pierre de Rechaunette, sieur de Lage. b) Germaine, baptisée le 24 février 1664 à Abzac. c) Jeanne, baptisée le 21 janvier 1666 à Abzac. d) autre Jeanne, baptisée le 12 avril 1671 à Availles-Limouzine. 2) Françoise, qui épousa, par contrat du 22 décembre 1662, à Availles-Limouzine, Jean Patril, fils de Toussaint et de Catherine Charretier (v. PATRIL) (mes ancêtres). Veuve, elle se remaria, par contrat du 10 février 1680, devant Ticquais & Rouffie, notaires à Availles, à François Pérignaud, marchand sargetier, fils de Léonard, aussi marchand sargetier, et de feue Anne Neaulme. 3) Pierre, baptisé le 4 août 1647 à Availles-Limouzine. 4)Jean, baptisé le 15 août 1647 à Availles-Limouzine. 5) Martin, qui suit.
CHAUVEAU (Martin), fils du précédent, baptisé le 30 mars 1650 à Availles-Limouzine, marchand, qui y épousa, par contrat du 23 février 1672, Florence Ticquais, fille de Jean et de Jeanne Mazellier (v. TICQUAIS). Il fut inhumé le 28 septembre 1719 à Availles, ayant eu : 1) Marie, qui épousa, le 28 février 1718, à Availles-Limouzine, Jean Chauvet, fils de feu Jean, en son vivant maréchal, et de Louise Marchand. 2) Jean, qui suit.
CHAUVEAU (Jean), fils du précédent, épousa Jacquette Negrier, dont il eut : 1) Catherine, baptisée le 23 mai 1703 à Availles-Limouzine. 2) Étienne, qui suit. 3) Marguerite, baptisée le 10 décembre 1707 à Availles-Limouzine. 4) Pierre, baptisé le 30 septembre 1709 à Availles-Limouzine.
CHAUVEAU (Étienne), fils du précédent, baptisé le 6 décembre 1705 à Availles-Limouzine, épousa, le 7 octobre 1737, à Saint-Cybard de Poitiers, Marie-Anne Château, avec le consentement de Jacquette Négrier, "mère de l'un des époux", par acte passé par notaires de la sénéchaussée de Montmorillon. Il fut inhumé le 22 avril 1760 dans le grand cimetière d'Availles, ayant eu : 1) René, qui suit. 2) Antoine, baptisé le 16 octobre 1740 à Availles-Limouzine. 3) Françoise, baptisée le 4 juillet 1742 à Availles-Limouzine. 4) Junien Étienne, garde-forestier, baptisé le 28 août 1743 à Availles-Limouzine et mort célibataire le 6 brumaire de l'an XI (28 octobre 1802) à Abzac. 5) Florence Radégonde, baptisée le 14 juillet 1746 à Charroux et le 19 dudit mois à Availles-Limouzine.
CHAUVEAU (René), fils du précédent, sargetier, baptisé le 7 septembre 1738 à Availles-Limouzine, y épousa, le 21 novembre 1775, Marie Lagrange, fille de feu Léonard et de Marguerite Vergnaud. Il mourut le 1er fructidor de l'an II (18 août 1794) à Availles-Limouzine, ayant eu : 1) Étienne, né le 28 janvier 1777 à Availles-Limouzine, qui épousa, le 26 germinal de l'an V (15 avril 1797), à Poitiers, Marie-Ursule Gros, fille de Jean et de Marguerite Dubois.
CHAUVEAU (Jacques), marchand et maître parchemineur, fut l'époux de Jeanne Ticquais. Ils étaient décédés avant le 8 mars 1688, date à laquelle leurs enfants se partageaient l'héritage. De leur union, ils eurent : 1) Jean, marchand, baptisé le 12 novembre 1650 à Availles-Limouzine, qui y épousa, le 16 février 1689, Jeanne Pinet, fille de Jean et d'Anne Ramat. De leur union, ils eurent : a) Jeanne, qui épousa, le 10 janvier 1719, à Availles-Limouzine, Jean de Tromas, fils de Pierre et de Claude Chauveau. b) Marie, baptisée le 9 février 1699 à Availles-Limouzine. c) Catherine, baptisé le 24 novembre 1703 à Availles-Limouzine. d) Marguerite, baptisée le 30 septembre 1706 à Availles-Limouzine. e) Jeanne, baptisée le 27 décembre 1708 à Availles-Limouzine. 2) Joseph, baptisé le 17 décembre 1651 à Availles-Limouzine, qui épousa, par contrat du 30 novembre 1681, à Saint-Gervais, Élisabeth de la Ribardière. De leur union, ils eurent : a) Jeanne, décédée sans postérité. Olivier Roy, faisant pour ses enfants mineurs, et Joseph Chauveau, sieur de Préneuf, se partagèrent ses biens, par acte passé le 10 mars 1718 devant Chauveau, notaire à Availles. b) Marie, qui épousa, Louis Roy, sieur du Mas, établi à Chantrezac. c) Joseph, sieur de Préneuf, épousa, par contrat du 31 janvier 1714, à Availles-Limouzine, Anne Chevallon, fille de Pierre et de Françoise Maillard. 3) Catherine, baptisée le 3 décembre 1653 à Availles-Limouzine. 4) autre Catherine, baptisée le 4 août 1658 à Availles-Limouzine, qui y épousa, par contrat du 3 février 1680, Jean Chauveau, marchand, fils de Jean, notaire, et de Françoise Jourdanneau. 5) Jacques, qui suit. 6) François, épousa, par contrat du 15 janvier 1689, à Availles-Limouzine, Catherine Jousteau, dont il eut : a) Jean, baptisé le 21 février 1694 à Availles-Limouzine (comme les suivants), cordonnier à Montluçon en 1720, qui épousa, le 21 février 1719, en la dite ville, Jeanne Conchon. b) Jeanne, baptisée le 2 avril 1697. c) Joseph, baptisé le 30 mars 1698. d) François, baptisé le 20 mars 1700. e) Marie, baptisée le 17 février 1703. f) Catherine, baptisée le 15 février 1704. g) Françoise, baptisée le 19 juin 1706.
Jacques
Chauveau
bourgs de
la ville
d'Availles
CHAUVEAU (Jacques), fils du précédent, corroyeur, baptisé le 5 décembre 1655 à Availles-Limouzine, qui y épousa, le 31 juillet 1684, Jeanne Jousteau, fille de Michel, notaire et procureur audit lieu, et de feue Marie Dubois. C'était probablement lui qui fut reçu d'office dans l'armorial général de France, portant "d'azur, à un chevron d'or, accompagné en chef de deux chauves-souris d'argent". Il était mort avant le 3 février 1727, date à laquelle sa veuve se remariait, à Saint-Germain-de-Confolens, à Jean-Antoine Bonnard, sieur du Beausoleil, ayant eu : 1) Jean, qui suit. 2) François, sieur de Chauveau, régisseur de la terre de Meillant en Bournonnais. 3) Pierre, baptisé le 1er mai 1696 à Availles-Limouzine. 4) Marie, baptisée le 3 janvier 1702 à Availles-Limouzine.
CHAUVEAU (Jean), fils du précédent, sieur du Villars, marchand tanneur, greffier de la Châtellenie d'Availles, épousa, le 3 juillet 1709, à Availles-Limouzine, Louise Martin, fille de Jacques, sieur des Champs, avocat à la cour, et de Magdeleine Debiers. Il fut inhumé le 12 octobre 1725 dans l'église d'Availles, ayant eu : 1) Jacques, baptisé le 19 avril 1710 à Availles-Limouzine (comme les suivants). 2) Jeanne, baptisée le 2 décembre 1711. 3) autre Jeanne, baptisée le 23 octobre 1712. 4) Josephte, baptisée le 18 octobre 1713. 5) Thérèse, baptisée le 23 avril 1715. 6) François, baptisé le 23 août 1716. 7) Jean, baptisé le 5 janvier 1718. 8) autre François, baptisé le 1er décembre 1719. 9) autre Jean, baptisé le 26 mars 1721. 10) Pierre, baptisé le 11 juin 1722. 11) Catherine, baptisée le 2 septembre 1723.
§. Ier.
1. — CHAUVEAU (Robert), eut : 1) Jacquette, baptisée le 2 mai 1589 à Availles-Limouzine, épouse de Bertrand Patril (v. PATRIL), qui fut inhumée le 18 février 1642 à Availles-Limouzine. 2) Mathurin, qui suit.
2. — CHAUVEAU (Mathurin), épousa Perrette Dudognon, dont il eut : 1) Jean, qui suit. 2) Jacques. 3) Marguerite, qui épousa François Chevallon, sieur de la Borderie. Elle testait en sa faveur le 10 juillet 1640, devant Beau & Boilleau, notaires à Availles. 4) Jacquette. 5) Heuldes, baptisé le 21 février 1616 à Availles-Limouzine.
3. — CHAUVEAU (Jean), notaire de la châtellenie d'Availles et procureur fiscal de la terre et juridiction d'Abzac, épousa, par contrat du 16 juillet 1641, à Availles-Limouzine, Françoise Jourdanneau, fille de feu Michel et de Radégonde Rolland, dont il eut : 1) Catherine, baptisée le 12 août 1647 à Availles-Limouzine. 2) Isabeau, baptisée le 22 mai 1650 à Availles-Limouzine. 3) Jean, qui suit. 4) François, rapporté en § II. 5) Étienne, baptisé le 3 février 1656 à Availles-Limouzine.
4. — CHAUVEAU (Jean), baptisé le 25 juin 1651 à Availles-Limouzine, qui y épousa, par contrat du 3 février 1680, Catherine Chauveau, fille de Jacques et de Jeanne Ticquais. De leur union, ils eurent : 1) Jean, qui suit. 2) Marie-Anne, baptisée le 15 septembre 1695 à Availles-Limouzine. 3) Marie, baptisée le 15 octobre 1698 à Availles-Limouzine. 4) Catherine, qui épousa, par contrat du 1er septembre 1725, à Availles-Limouzine, René Rouffie, maître perruquier, fils de Junien et de Marguerite Chauveau.
5. — CHAUVEAU (Jean), épousa, par contrat du 26 mai 1710, à Availles-Limouzine, Jeanne Rouffie, fille de Junien et de Marguerite Chauveau. De leur union, ils eurent : 1) Junien, qui suit. 2) Étienne, baptisé le 25 avril 1715 à Availles-Limouzine et inhumé sans alliance le 26 octobre 1736 dans le petit cimetière d'Availles. 3) Jean, baptisé le 4 février 1717 à Availles-Limouzine.
6. — CHAUVEAU (Junien)procureur, baptisé le 5 août 1712 à Availles-Limouzine, où il épousa, le 7 février 1737, Françoise Pressac, fille de Jean et de Marie Gaultier. Il fut inhumé le 28 septembre 1780 audit lieu, ayant eu : 1) Françoise, baptisée le 8 mai 1738 à Availles-Limouzine (comme les suivants). 2) Pierre, né vers 1740 et décédé le 2 mars 1806 à Availles-Limouzine. 3) Marie-Madeleine, baptisée le 11 mai 1741. 4) Jacques, baptisé le 21 octobre 1742. 5) Jean, baptisé le 9 décembre 1745. 6) autre Jean, baptisé le 10 septembre 1747. 7) Françoise, baptisée le 5 novembre 1753. 8) François, inhumé le 22 mars 1755. 9) Magdeleine, baptisée le 30 septembre 1756, où elle mourut le 31 décembre 1815. 10) Étienne, maître chirurgien, baptisé le 12 juin 1759, où il épousa, le 15 novembre 1790, Catherine Métays, fille d'Antoine et de Catherine Bernard. Il fut inhumé le 30 juillet 1791 audit lieu, ayant eu : a) Françoise Magdeleine, baptisée le 21 août 1791 à Availles-Limouzine.
§ II.
4. — CHAUVEAU (François), fils de Jean et de Françoise Jourdanneau (3e degré, § Ier.), marchand, baptisé le 30 mars 1653 à Availles-Limouzine, y épousa, par contrat du 19 février 1686, Jeanne Ticquais, fille de feu Jean, vivant notaire, et de Jeanne Mazellier, dont il eut : 1) Marie, qui épousa, le 26 janvier 1712, à Availles-Limouzine, François Gaultier, fils de Jean et de Catherine Couhadier. 2) Marguerite, qui épousa, le 26 janvier 1712, à Availles-Limouzine, Léonard Raymond, fils de feu Jean et d'Adrienne Patril. 3) Jeanne, baptisée le 25 novembre 1696 à Availles-Limouzine (comme les suivants). 4) Catherine, baptisée le 29 décembre 1698. 5) Jeanne, baptisée le 16 juillet 1701. 6) Marguerite, baptisée le 5 août 1703. 7) Pierre, qui suit.
5. — CHAUVEAU (Pierre), épousa, le 7 août 1725, à Availles-Limouzine, Catherine Pressac, fille de Jean et de Marie Gaultier. De leur union, ils eurent : 1) Jean, baptisé le 20 septembre 1727 (comme les suivants). 2) Magdeleine, qui épousa, le 26 août 1760, à Availles-Limouzine, Jacques Foussat, veuf de Marguerite Bruneau. 3) François, baptisé le 21 août 1731. 4) Françoise, baptisée le 23 mars 1736. 5) Pierre, baptisé le 8 décembre 1741. 6) Catherine, baptisée le 29 juillet 1744, qui y épousa, le 26 janvier 1768, René Métayer, fils de Jean et de Marie Maumont.

      Aucun commentaire:

      Enregistrer un commentaire