samedi 23 février 2013

de BASSAC

BASSAC (François de), écuyer, sieur de Boisredon, eut de Guyonne de Jaubert de Cumont, son épouse, Jeanne, qui, le 1er janvier 1602, épousa Jean de l'Age, écuyer (Généalogie de l'Âge).
§ Ier.
1. — BASSAC (Jean de), écuyer, sieur de Laillé (peut-être Bessac), épousa Marie Vigier, fille de Jean, sieur de Cornay, et de Marie Mourault. Ils partageaient avec leurs cohéritiers, le 13 octobre 1559, la succession d'Antoine Mourault (Menestrier, notaire). Leurs enfants furent : 1 )Jacques, écuyer, sieur de Laillé, qui, le 10 janvier 1549, donne décharge de sa curatelle à Jacques Théronneau. Il fut nommé par les habitants de Civray, ville qu'il habitait, le 4 juillet 1574, l'un des commissaires chargés d'aliéner certaines rentes dues, tant à la fabrique de Saint-Nicolas, qu'aux confréries de Saint-Blaise et de Saint-Nicolas, pour le produit de ces ventes puisse être employé à mettre l'enceinte de la ville en état de défense. Il eut d'une épouse inconnue : a)  une fille, qui épousa N. Ingrand (v. INGRAND). 2) Guy, qui suit. 3) Guillemette. 4) Marguerite.
2. — BASSAC (Guy de), sieur de Laillé, mort à Poitiers en 1564, docteur en médecine. Il fut le père de : 1) Françoise, qui fut l'épouse d'Antoine de La Duguie, sieur de Boisrond (v. de LA DUGUIE). 2) Catherine, épouse de François Gaudin, sieur de la Peyre. Il acquit le 12 juillet 1594 (Giraud et Lauvergnat, notaire à Lusignan) une pièce de pré dit le Pré-de-Lavau, sis au lieu dit les Renardières (Lezay), de René de Marconnay, écuyer, sieur de la Chèze et de Curzay, et de Marie Ratault, son épouse (Arch. de la Coussière). Il fut maintenu en sa noblesse par MM. de Sainte-Marthe et de Heere, le 4 décembre 1598. Leur fils, Antoine Gaudin, sieur de la Peyre, faisant tant pour lui que pour sa soeur Louise et pour son frère Gabriel, sieur de Vernay, et Pierre Huguet, faisant pour sa femme Louise de La Duguie, sont intervenus pour la succession de Benjamin de Bassac, par accord du 13 juin 1641, reçu par Maxias. 3) Benjamin, qui suit.
3. — BASSAC (Benjamin de), sieur de Laillé, épousa Magdeleine Magault, le 23 janvier 1623, à Saint-Germain de Poitiers, puis Catherine Garnier, par contrat de mariage en date du 28 mai 1626 (reçu par Aubineau, notaire à Poitiers). Celle-ci est veuve lorsqu'elle épouse le 22 janvier 1636 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers, Jean Esperon, sieur de Boisgoujon. De l'un de ses mariages, Benjamin de Bassac eut un fils, Jean, mort sans postérité avant 1641.
Sources : Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, tome 1, p. 318 et tome 3, p. 766.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire